Morgan Girardeau fait son tour du monde

12795541_943407749077690_502081257510844462_n

Une fois n’est pas coutume, je vais aujourd’hui vous faire partager l’aventure d’un judoka « ordinaire », devenu en quelques semaines, à mes yeux, extraordinaire …

Et pourtant, ce judoka n’a pas changé sa façon de vivre sa passion, de communier avec notre sport comme il le fait depuis ses débuts en 1986… Non, c’est simplement moi, je dois bien l’avouer, qui, enorgueillis de mon passé (modeste qui plus est) de compétiteur, le considérait sans doute avec un air benoîtement supérieur… et je m’en excuse tant j’apprends en le suivant aujourd’hui.

De mon côté, comme beaucoup de judokas passés par le Pôle je l’imagine, je n’ai vécu ma passion qu’à travers le prisme de la compétition … certains de mes amis du Pôle « disparaissant », parfois totalement, du « monde du judo » au crépuscule d’une carrière sportive plus ou moins longue, plus ou moins garnie de succès.

J’avais oublié un peu vite tous ces passionnés qui foulent les tatamis des clubs tout au long de la semaine, qui font la « vraie » richesse de notre sport et qui véhiculent sans doute mieux que quiconque, du moins que bon nombre de grands champions, les valeurs de notre sport. Morgan GIRARDEAU, puisque c’est de lui dont il s’agit, est de ceux là … Pas de médailles à son palmarès puisqu’il n’a jamais nourri d’ambitions sur le sujet, juste un passionné, mais un passionné « hors norme » !

Je l’ai connu au Dojo du JCM Vannes, dirigé alors par Monsieur Pierre PAUTLER… nos chemins se sont rapidement séparés ayant choisi, de mon côté, la voie de la compétition et des structures de haut niveau. Morgan est resté à Vannes, a persévéré dans la pratique, s’est forgé une vraie culture judo, dans le sens philosophie de vie, au point d’en faire son métier (professeur aux Arts Martiaux du Golfe à Ploeren) et de passer avec succès son 5eme dan le 21 juin 2015 en compagnie notamment de Christian MOUTTOU et d’Erwan HANQUIER.

Mais ça ne lui suffisait pas … En 1996, à l’obtention de sa ceinture noire, le projet d’un Tour du Monde germe dans son esprit. Pas n’importe quel Tour du Monde … un tour du monde des Dojos.

Il lui a fallu presque 20 ans pour concrétiser et se lancer dans son fabuleux projet, son tour du monde, qu’il a appelé Jita Yuwa Kyoei World Tour (Entraide et Prospérité Mutuelle à travers le monde). Comme l’explique Morgan, que j’ai récemment contacté, « Le judo, sport individuel nécessite de nombreux partenaires et en ce sens, le principe de JIGORO KANO SENSEI a résonné en moi. Ayant la volonté de découvrir le monde de mes propres yeux, je me suis dit que l’universalité du judo pourrait me permettre, d’une part de visiter de nombreux pays mais surtout de découvrir et rencontrer de nouveaux partenaires, de m’entraîner et partager avec eux grâce au judo »

Morgan est donc parti le 15 septembre 2015, laissant derrière lui son métier de professeur de judo et de représentant de la marque Mizuno, mais également ses enfants. Cela fait donc bientôt 6 mois que Morgan arpente le monde et les dojos et je me suis dit que son arrivée au Japon, était le moment idéal pour vous faire partager son aventure.

En 6 mois, après plusieurs étapes françaises (Lille, Paris), il a déjà traversé de nombreux pays (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Biélorussie, Russie, Kazakhstan, Mongolie, Chine, Corée du Sud, Japon) et s’est enrichi de nombreuses expériences sportives et humaines (entraînement avec l’équipe Russe à Sotchi, entraînement au centre national Mongol à Oulan Bator, découverte du Sumo …).

Son « Jita Yuwa Kyoei World Tour » devrait s’achever au Canada à l’été 2017 après avoir découvert un grand nombre de pays aux cultures très différentes. On regrettera juste que son périple ne nous propose pas une insertion en Terre Africaine, où il aurait pu, par exemple, aller à la rencontre de Léa BUET au Sénégal, mais on ne lui en voudra pas une seule seconde … :-)))

Si aujourd’hui, je me permets d’évoquer le parcours de ce judoka breton, c’est pour souligner que le judo n’est pas qu’un sport de compétition, qu’il peut y avoir une vie « judo » après les médailles, voire même mieux, pendant les médailles !

C’est aussi parce que j’ai souvent regretté que les déplacements lors de compétitions nous offraient juste l’opportunité de découvrir les hôtels et autres palais des sports… Autant de kilomètres parcourus pour ne rien découvrir d’une région ou d’un pays, passant parfois à côté de véritables chefs d’oeuvre sans avoir un regard. Morgan, lui, nous offre de véritables plongées culturelles et de très belles photos, entre deux entraînements de judo, dans les pays visités.

Enfin Morgan possède une réelle sensibilité culturelle associée à une très belle plume… ce qui ne gâche rien, et rend le suivi de son aventure encore plus intéressant.

Pour toutes ces raisons, autant pour le judo que pour les découvertes culturelles, je vous invite à suivre le tour du monde de Morgan sur sa page Facebook Judo World Tour ou sur son blog http://jitayuwakyoeiwolrdtour.over-blog.com/ comme nous sommes de plus en plus nombreux à le faire (l’une de ses dernières publications a été vue plus par plus de 12 000 personnes)

Et surtout, puisque le seul but de Morgan c’est d’arriver au Canada à l’été 2017, n’hésitez pas à le soutenir en lui proposant des adresses, des conseils pour ses prochains pays visités.

Son itinéraire et calendrier

Chapeau Morgan et bon courage pour la suite de l’aventure

 

1422422_936186156466516_7392485993818960168_n

Vous aimerez aussi...