Josselin LETOURNEL

Salut les vieux,
Tout d’abord je tiens à vous remercier pour l’honneur qui m’est donné de répondre à ce questionnaire. Après tant d’années loin de ma Bretagne natale je croyais que mon nom avait été rayé de cette formidable famille. Et NON! Grace à un Tony ou Francky qui savent garder ce lien qui nous unit tous.

1: Quels souvenirs conserves tu de tes années SSE (SSU-SSM) ?

J’ai passé 3 ans (1990-1993) en section sport-études au lycée Ile de France qui a changé de nom paraît-il ? J’y suis arrivé tout petit, avec un an d’avance sans connaître grand chose de la vraie vie. Mais la section et le Judo, école de Vie, m’ont lancé dans le grand tourbillon. Que de bons souvenirs! Les bastons sur le tatami, les soirées souvent très arrosées. Les 10 ans de la section pour ma première année…
Serge Decosterd et Marc Delvingt nos Grands Maîtres. David Inquel, Eric Privat, leaders de notre génération, Alex Thepaut, Arnaud Justome, Tony Le Daniel, Arnaud Le Gouallec et Fabien Rivalain pour l’internat à Ile de France. Je pense aussi à Laurent Le Guen, Romain Ménard, Claude Haberzettel de Mendes France. Que du lourd quoi. J’allais oublié David Kitchékérékian « inclassable » …
2:  Côté judo, quels sont tes meilleurs souvenirs, et quelle est ton implication aujourd’hui ?

Tout petit palmarès face aux monstres de l’amicale, je ne garde en souvenir que ma cinquième place aux France UNSS cadets sur nos terres à Rennes et champion inter-région au Mans. Encore licencié au CPB Rennes, j’assumais le poste de professeur de judo au JC Mauritanien. Si si ça existe en Ille et Vilaine, les mauritaniens de Maure de Bretagne ! Je me souviens avoir gagné les championnats de Bretagne minimes garçons face au grand CPB. Jean Paul Levrel était mon vis à vis. Sur la chaise uniquement et fort heureusement.
3: Ta situation actuelle ?

Depuis 15 ans maintenant je suis installé à Münich en Allemagne. J’y suis professeur d’EPS au lycée français. Marié et Papa de deux petites filles, ma vie y est douce et belle.
4: Tes attentes, idées, suggestions par rapport à l’Amicale ?

Que l’Amicale soit vivante pour garder le contact de générations en générations. Qu’elle impulse une dynamique pour nous faciliter les retrouvailles. Tournoi de Paris ou autres grands évènements où le Judo y est roi.

Vous aimerez aussi...