Sambo : Laure FOURNIER sur le toit du monde !!!

C’est le dimanche 11 novembre que Laure FOURNIER, Lanvénécoise (de Locmaria-PLouzané) ancienne sociétaire du Seibukan, s’est offert le titre de championne du monde de Sambo.
Pour cette néo-championne, c’est le fruit de beaucoup d’efforts fournis au travers d’un parcours plutôt atypique.
Laure a débuté le judo à 8 ans dans la commune de Plouzané. En 2005, elle foule les tatamis portugais au Sport Alges e Dafundo. Après avoir conquis son premier podium national en remportant le bronze au championnat de France cadette, elle intègre le Pôle France de Marseille.
C’est à partir de 2008 que nous la retrouvons sur les tatamis bretons, au dojo régional, lorsqu’elle poursuit ses études sur Rennes. Études qu’elle continuera par la suite à Montpellier.
Quelques belles médailles suivent au judo, dont sa médaille d’or en 2013 au France Universitaire D1 et celle d’argent l’année suivante.
Elle attaque ensuite une carrière internationale sous les couleurs de la Grande-Bretagne à partir de 2015.  En effet, en gagnant le championnat de Grande-Bretagne, elle s’offre l’accès aux Grands Prix de Zagreb et Samsun.
Parallèlement au Judo, c’est en 2012 que Laure débute le Sambo. Après plusieurs participations au Championnat du Monde c’est cette année qu’elle saisie l’occasion sans complexes. Elle fait un rapide retour sur sa compétition :
« La Mongole que je prends en demie finale est vice-championne d’Asie en judo en -52kg et la finaliste biélorusse m’avait battu en 2013 en finale des Universiades à Kazan. Une belle revanche ! »
Un beau parcours qui donne toute sa valeur à sa médaille.

Vous aimerez aussi...